Actus Newsletter Contact 0820 300 3000
Actualités
Publications
Vous êtes ici :
LES CYCLISTES EN DANGER

LES CYCLISTES EN DANGER

Publié le : 18/11/2020 18 novembre nov. 11 2020

Depuis le début de l’année 2020, l’analyse des accidents met en évidence une forte augmentation des victimes chez les cyclistes :
 
  • Depuis la fin du 1er confinement, le trafic sur les pistes cyclables a augmenté d’environ 29 % en France, de 67 % à Paris et de 26 % à Lille. 
  • Dans la Capitale, on constate depuis le début de l’année, une hausse de 44,3 % des accidents de vélo
  • Déjà 6 décès dont 3 en septembre et un piéton décédé après avoir été heurté par un cycliste
  • Une hausse des accidents cycliste / piéton de 40 %
  • Dans les services de chirurgie orthopédique, de nouvelles pathologies, liées à la pratique du vélo en milieu urbain, ont émergé. 
Plus nombreux dans les rues de Paris, mais également dans les hôpitaux. Depuis le début de l’année, les accidents de vélo se sont multipliés dans la capitale. « Depuis quelques semaines, nous constatons une hausse importante des interventions pour des accidents graves », confirme la porte-parole des pompiers de Paris, la lieutenant-colonel Claire Boët.

Dans son service de l’hôpital Béclère de Clamart, le Pr Thierry Begué, également président de la société française de traumatologie ostéo-articulaire, estime recevoir chaque semaine, depuis le 1er déconfinement, entre 10 et 15 patients pour des blessures liées à la pratique du vélo : des cyclistes mais également des piétons renversés par ces derniers. Soit 40 ou 50 % de plus que l’an dernier, estime-t-il. « Cela va des grosses égratignures à des fractures ouvertes et multiples », précise-t-il. Si les accidents mortels sont rares la capitale connaît une série noire depuis le début de l’année.

Les accidents augmentent moins vite que la pratique mais cette augmentation des accidents, certes sans précédent, est à mettre en relation avec la démocratisation de la pratique.

L’arrivée d’une météo automnale fait craindre une explosion des accidents. « L’an dernier, au moment des grèves des transports [en décembre 2019 et janvier 2020], nous avons été confrontés à une importante augmentation des accidents de vélo », se remémore la porte-parole de la BSPP. Une hausse qu’elle impute à la mauvaise météo mais également aux journées plus courtes et aux trajets dans le noir.
Si le Pr. Thierry Begué ne craint pas une saturation des services d’orthopédie – notamment parce que tous les accidents de vélo ne nécessitent pas une intervention en urgence – il note une émergence de pathologies spécifiques. « On a évidemment toujours des fractures de la clavicule, qui sont une pathologie classique des chutes à vélo, mais on voit de plus en plus de fractures ouvertes du pied ou de la jambe, causées par un choc avec une voiture ou un camion. » Autre blessure, jusque-là « réservée » aux motards : les fractures multiples du poignet, « façon puzzle », liées à une chute à grande vitesse qu’on tente d’éviter en mettant, par réflexe les bras en avant.

Si pour limiter les accidents, le président de Paris en Selle insiste sur la nécessité d’améliorer les aménagements pour séparer les voies vélos de celles réservées aux voitures.

La prudence et le respect du code de la route sont de mise, de nombreuses infractions ont été constatées : franchissement à grande vitesse des feux rouges, circulation sur les trottoirs, non-respect des règles de priorité, utilisation du téléphone portable ou d’oreillettes… qui mettent en périls la vie des cyclistes mais aussi des piétons.

Véhicules automobiles, deux roues motorisés, cyclistes, EDPM et piétons partageons tous le même espace. À nous d’être vigilants et courtois pour que ce partage se fasse dans la sécurité et le respect de la vie de l’autre.
 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.