Actus Newsletter Contact 0820 300 3000
Actualités
Publications

Victimes et Citoyens
en quelques dates

Les dates importantes pour l'association

2004 :

Lorsqu’en 2004 la Fondation Anne Cellier a été dissoute, certains de ses membres, directement touchées par la violence routière, leurs proches, des médecins, des juristes, des journalistes se réunissent autour d’une urgence : les victimes d’accident ont besoin d’une aide bénévole, sûre et parfaitement indépendante de l’Etat, des assureurs ou des autres groupes de pressions. Ils décident de créer Victimes & Citoyens pour venir en aide aux accidentés de la route et pour agir contre l’insécurité́ routière.

2005 :

L'association intègre ,en qualité de membre permanent ,le Conseil National de la Sécurité Routière.

Elle participe aux États Généraux de la Sécurité Routière en présence du Premier Ministre.

2006 :

Le Vice-président de l'association prend la présidence de la commission permanente « Deux Roues » du CNSR à la demande de Monsieur Robert NAMIAS, Président du CNSR.

En parallèle, l'association est invitée permanente du Conseil National de la Jeunesse dans le cadre de la commission « Parcours individuel ».

2007 :

L’association collabore à la rédaction d'un guide à destination des bureaux des étudiants (BDE), édité à la Documentation Française.

2010 :

L'association devient signataire de la Charte Européenne de la Sécurité Routière.

Collaboration à la rédaction d'un guide sur les droits des victimes, édité à la Documentation Française.

2011 :

L'association devient membre de la Fédération Européenne des Victimes de la Route (FEVR).

2012:

Le Conseil National de la Sécurité Routière a été réinstallé par la volonté du Ministre de l'intérieur Manuel Valls en 2012. L'association est réintégrée dans la commission " jeunes et éducation routière".

2013:

A la demande du Ministre de l’Intérieur, Manuel VALLS, l’association est nommée membre du groupe de travail concernant les délais d’attente des candidats au permis de conduire où elle est représentée par son Vice-président.

2014:

Rencontre avec M. Dominique Raimbourg, rapporteur, au nom de la commission des Lois, du projet de loi relatif à la prévention de la récidive et à l’individualisation des peines, dans le cadre des réflexions relatives à l’évolution du cadre juridique de la répression des infractions routières.

2015:

Rencontre avec Christiane TAUBIRA Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en vue d'améliorer les problèmes juridiques que peuvent rencontrer les victimes. Remise à Madame la Garde des Sceaux de propositions après sollicitation de sa part, pour le Comité interministériel Sécurité Routière (CISR).

2016:

Rencontre avec Nathalie VERGEZ, conseillère politique pénale et action publique auprès du Garde des Sceaux, concernant l’accélération de la production et de la transmission du procès-verbal de constatation d’accident à la victime pour qu’elle puisse accéder aux provisions auprès des assurances.

2017:

Le mandat de l'association est renouvelé au Conseil National de la Sécurité Routière ( CNSR). Elle intègre les commissions « usagers vulnérables » et « santé et déplacements sur la route ».

Entretien avec Madame Elisabeth PELSEZ, Déléguée Interministérielle à l’Aide aux Victimes pour l'amélioration des procédures administratives et judiciaires des victimes.

L'association poursuit son étroite collaboration avec la Délégation à la Sécurité Routière (DSR) et a eu plusieurs entrevues avec Monsieur Emmanuel BARBE, Délégué interministériel à la Sécurité Routière.  

2018:

Rencontres de travail avec Mme. Elisabeth PELSEZ,  Déléguée Interministérielle à l'Aide aux Victimes (DIAV) lors de la table ronde sur le retour à l'emploi et la reconversion professionnelle des victimes.

Audition à l’Assemblée nationale par le député M. Vincent DESCOEUR, rapporteur pressenti sur la proposition de loi relative au pouvoir d’adaptation des vitesses maximales autorisées par les autorités titulaires du pouvoir de police de la circulation (n° 936). L’association a apporté son soutien à la mesure du 80km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur centrale en s’appuyant sur  les études et rapport d’accidentalité et l’enjeu humain.

Participation aux Assises européennes des associations d’aide aux victimes et de victimes organisées par La délégation interministérielle à l'aide aux victimes (DIAV) sous le patronage de Mme. Nicole BELLOUBET, Ministre de la Justice, sur le thème "Quels chemins vers la résilience ? ».
Information sur les cookies
Ce site utilise des "cookies" pour effectuer de la mesure d’audience, ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vos données personnelles ne sont pas collectées et ces cookies ne représentent aucun danger pour votre équipement.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations Moins d'informations
Les cookies sont des fichiers textes utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site n’utilise que des cookies d'identification, d'authentification, d’analyse de mesure d'audience ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez cependant vous opposer à la mise en place de ces cookies en désactivant cette option dans les paramètres de votre navigateur.
Nous vous invitons à consulter les instructions de votre navigateur à cet effet et vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
J'ai compris